Entraînement en profondeur en 5 phases

1. Distinguer clairement l’esprit superficiel de l’esprit profond.

L’esprit superficiel est la partie de la conscience qui est dominée par l’activité cérébrale. L’esprit superficiel fonctionne principalement par le biais des 5 sens externes et n’est pas utile pour l’entraînement interne au-delà des premières années. La méthode de base pour la dépasser est de  » fermer l’esprit comme si on allait dormir « .

2. Distinguez clairement les 5 sens externes et les 5 sens internes.

L’esprit profond est réveillé et renforcé à son niveau le plus bas ou éthérique en se concentrant sur les 5 sens internes : position des articulations, état des muscles, douleur, pression et température. Ils sont l’entrée la plus naturelle et la plus sûre dans l’esprit profond.

(Les 5 sens externes – la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher – sont reliés à l’esprit superficiel. Se concentrer sur eux peut rendre l’esprit superficiel plus fort).

Les capteurs de douleur et d’articulation ainsi que les états musculaires de contraction et de relâchement sont les moins importants car ils sont aussi partiellement accessibles par l’esprit superficiel. Les capteurs de pression et de température ainsi que les états musculaires d’étirement et de dés-étirement activent principalement les niveaux les plus profonds du cerveau et les niveaux éthériques de l’esprit profond.

3. Distinguez clairement les 5 phases du cycle musculaire.

Des 5 sens internes, seul l’état musculaire a des nerfs moteurs correspondants (la pression, les articulations et la température sont régulées indirectement par le changement d’état musculaire).

Cycle musculaire = 5 phases musculaires : maintien, contraction, relâchement, étirement et dés-étirement ; avec le contrôle conscient des cycles musculaires à l’entraînement commence le développement du  » Yi  » (intention ou volonté) dans l’esprit profond. Cherchez à allonger la phase d’étirement tout en augmentant la pression qui vient de l’étirement. Utilisez l’intention pour diriger la vague de dés-étirement élastique.

(Le professeur Zheng a mis l’accent sur le Ding Jin (sensation) – se relâcher et écouter la pression. Maître Huang a insisté sur le Yi (intention) – écouter et réguler les cycles musculaires. Le plus équilibré est de faire les deux, en même temps que la prise de conscience du champ de chaleur du corps).

4. Comprendre clairement les 3 niveaux du mental profond (puis le 4ème et au-delà).

Sphère de l’esprit profond = Grand Dantien = Supérieur + Moyen + Bas Dantien. Dans la Sphère de l’Esprit Profond, la personne individuelle existe en tant que son Esprit Profond. Esprit profond = Intelligence de l’Esprit profond + Essence profonde (céleste, astrale et éthérique) + Corps.

(L’Intelligence de l’Esprit  Profond est le point de contact avec l’Esprit Spirituel. L’essence profonde existe dans les énergies inférieures – céleste, astrale et éthérique. Le corps, y compris le cerveau, qui n’existe ni avant la conception ni après la mort, peut-être ou pas,  considéré comme faisant partie de l’Esprit Profond).

5. Étendre l’entraînement de l’Esprit Profond au-delà du corps et du niveau éthérique.

Après de longues années (10 à 14 ans) d’écoute des sensations internes pendant la pratique du Taiji, l’esprit devient stable au niveau éthérique. Rappelez-vous ce que disait Maître Huang : « 14 ans pour apprendre les bases ; après cela, c’est facile ».

Ensuite, après avoir pratiqué le Taiji, tout en se reposant tranquillement avec des cycles musculaires inactifs et une pression qui ne change pratiquement pas, concentrez-vous sur les picotements (capteurs de douleur), la plénitude (capteurs de pression) et la chaleur (capteurs de température). Cela va rapidement réintroduire le niveau d’énergie éthérique de l’Esprit Profond, basé dans le Dantien inférieur.

Allez plus profondément et en vous concentrant sur la lumière, la chaleur et une pure prise de conscience, concentrez l’Esprit sur la sphère d’énergie qui entoure le corps. Ce sera un mélange des énergies inférieures (éthérique, astrale et céleste). N’imaginez pas que ce soit plus que le premier contact avec la partie la plus superficielle de l’Esprit Profond, sinon les progrès ultérieurs seront bloqués.

Entraînez la conscience à ce niveau en vous enfonçant doucement plus profondément dans cet état tout en intensifiant la sensation de chaleur, de lumière et de pure prise de conscience.

Entraînez l’intelligence à ce niveau en cherchant à comprendre votre fonctionnement profond, et de celui des personnes avec lesquelles vous êtes en contact et celui des mondes intérieurs et extérieurs. Tout ce qui aide votre développement intérieur peut être considéré comme  » bon  » et tout ce qui va à l’encontre de ce développement comme  » mauvais « . La véritable compréhension devrait faire naître d’une profonde gratitude en réponse à tout ce qui est bon et d’une acceptation en réponse à tout ce qui est mauvais.

Entraînez l’intention à ce niveau en envoyant la lumière à ceux que vous souhaitez aider et en vous résolvant clairement à remplacer les principaux aspects négatifs de vous-même par des aspects positifs.

Résultat

L’influence de l’Intelligence de l’Esprit Profond augmentera à mesure que l’effort pour changer votre nature intérieure affinera les énergies inférieures. Abdullah a dit : « Il faut au moins 21 ans (typiquement plus près de 30) pour cristalliser les énergies de l’Esprit Profond et entrer dans le 4ème niveau d’énergie ». C’est la petite illumination dont le Bouddha a parlé comme étant suffisante pour échapper à la ronde des vies et des morts.

Ensuite, le développement ultérieur sera géré presque sans effort, de l’intérieur vers l’extérieur, selon le degré d’équilibre de la personne et de la volonté de son propre Esprit (le destin). A ce stade, la méditation n’est plus nécessaire car l’état profond sera présent (plus activement ou plus passivement selon les circonstances) à tout moment dans la vie normale.

Patrick A. Kelly – 9CloudsTaiji.


https://mp.weixin.qq.com/s/WXNM0LLKVKrMU1cKabhjdw

https://patrickkellytaiji.com