Taiji – secrets de santé

Allongez votre vie
Après 40 ans d’enquête interne, les secrets d’une bonne santé et d’une longue vie sont devenus clairs. L’intelligence de votre corps maintiendra votre santé si vous lui donnez ce dont il a besoin et n’intervenez pas. La durée de vie normale d’un être humain est d’environ 120 ans, mais chaque interférence erronée réduit cette durée.

Ces choses prolongent votre vie :
Augmenter la circulation de l’oxygène.
Augmenter la circulation sanguine et lymphatique.
Augmenter la circulation de l’énergie.

Ces choses raccourcissent votre vie :
Sur ou sous-contrôle de votre alimentation.
Faire trop ou pas assez d’exercice.
Réaction excessive ou insuffisante sur le plan émotionnel.

Augmenter la circulation de l’oxygène
La respiration profonde est le meilleur moyen d’augmenter la circulation et l’apport d’oxygène dans le sang. La respiration est la principale fonction purement instinctive (elle se déroule pendant notre sommeil) à laquelle l’esprit quotidien peut facilement accéder. Habituellement, la respiration ne devient plus profonde que lorsque les gens font de l’exercice, mais les muscles associés au mouvement épuisent alors l’approvisionnement en oxygène. Cela crée une pénurie d’oxygène – qui est exactement le contraire de ce qui est nécessaire – et l’intelligence du corps accélère alors la respiration pour tenter de remédier à cette pénurie. Mais nous pouvons choisir de respirer plus profondément sans générer au préalable un manque d’oxygène par un exercice physique intense. Cet apport accru d’oxygène est alors utilisé par les organes internes, y compris le système immunitaire, pour améliorer leur fonctionnement.

Augmenter la circulation sanguine et lymphatique
Un mouvement doux et continu, surtout lorsque des ondes de pression traversent le corps à la suite d’un soulèvement ou d’un abaissement, est le meilleur moyen d’augmenter la circulation des fluides dans le corps. Alors que le sang est pompé par le cœur, le fluide lymphatique est pompé par les pressions changeantes de notre corps lorsque nous bougeons. Le liquide lymphatique est le dernier transporteur des nutriments vers les cellules et le milieu dans lequel circulent les globules blancs. Lorsque ce fluide circule bien, le système immunitaire fonctionne plus efficacement. Les cellules cancéreuses (qui peuvent se former lorsque les cellules ont un manque d’oxygène) doivent être détruites par un système immunitaire actif.

Augmenter la circulation de l’énergie
Déplacer l’esprit (en profondeur) par vagues dans le corps est le meilleur moyen d’augmenter la circulation de l’énergie. C’est un peu plus difficile que les deux précédents car il faut d’abord amener l’esprit à un niveau où il interagit réellement avec le corps en profondeur. Il est peu utile, et peut même être nuisible, d’utiliser la conscience et l’imagination superficielles du cerveau pour tenter le processus de circulation de l’énergie.

Sur ou sous-contrôle de votre alimentation
Il y a sur-contrôle lorsque les gens adoptent un ensemble de croyances rigides sur l’alimentation et les appliquent rigoureusement à leur corps. Il y a sous-contrôle lorsque les gens ingèrent des poisons tels que l’alcool, les drogues et de nombreux médicaments modernes, ou lorsqu’ils font régulièrement des excès dans un régime alimentaire déséquilibré. Tous ces éléments interfèrent avec l’équilibre naturellement résistant du corps, qui est sous le contrôle d’une intelligence bien plus subtile que l’esprit superficiel qui tente d’affirmer ses croyances, soit consciemment, comme dans le cas d’un contrôle excessif, soit inconsciemment, lorsqu’il fait des excès.

Sur-exercice ou sous-exercice
L’exercice excessif détruit les articulations, supprime le système immunitaire et épuise l’oxygène et l’énergie du corps. Dans sa jeunesse, l’organisme peut se rétablir très rapidement et se guérir lui-même, mais une fois la trentaine passée, les dommages commencent à s’accumuler. Le sous-exercice supprime les 3 circulations mentionnées ci-dessus.

Réaction émotionnelle excessive ou insuffisante
Une réaction excessive induit une suractivité du système endocrinien, épuisant l’énergie, l’oxygène et les nutriments disponibles pour les organes internes et affaiblissant le système immunitaire. La sous-réaction laisse le système endocrinien s’atrophier et devenir incapable de répondre intelligemment en cas de besoin. Les émotions positives fortes ne posent pas de problème. Les émotions négatives fortes produisent une réaction excessive et peuvent survenir en réaction à des souvenirs passés, à des situations présentes ou en prévision de possibilités futures. La suppression des émotions négatives par la conscience superficielle du cerveau entraîne une réaction excessive dans le subconscient ou produit une sous-réaction.

Patrick Kelly – Taji Health Secrets.