Tao Te King

Le T’ai Chi, Art martial spirituel

L’homme imite la terre.
La terre imite le ciel.
Le ciel imite le Tao.
Le Tao n’a d’autre modèle que soi-même.

Le Tao est quelque chose de fuyant et d’insaisissable.
Fuyant et insaisissable, il présente cependant quelque image,
Insaisissable et fuyant, il est cependant quelque chose.
Profond et obscur, il contient une sorte d’essence.
Cette sorte d’essence est très vraie
Et comporte l’efficience.

Il suffit d’observer le germe de tout être.

Depuis l’antiquité
Son essence n’a pas varié.
Pour le comprendre
Il suffit d’observer le germe de tout être.
Comment puis-je connaître le germe de tout être ?
Par tout ce que je viens de dire.

     Tao Te King    (trad. Liou Kia-Hway)

Taiji Découverte des Arts Originels