FORMATION INTERNE

par MARC DEFORCHE
http://taichi.be/interne-training/

Patrick Kelly

Basé sur 40 ans d’expérience en tai chi, dont 20 ans en tant qu’« étudiant du côté intérieur de la porte» de Maître Huang Shen Shyan, Patrick Kelly a systématiquement fait un tour d’horizon de la formation interne. Cette formation est accessible aux étudiants en taïchi de différents milieux et de différents styles.
La méthode de Patrick Kelly va au-delà des règles de la pratique de l’apparence. Les méthodes pratique pour les débutants ne sont pas toujours les meilleures pour les avancés, mais au contraire peuvent être limitantes pour leur développement ultérieur.
Au lieu de cela, il existe une méthode avec différents exercices qui changent au fur et à mesure que l’élève évolue et devient plus avancé. Les principes sont expliqués dans les « classiques du tai chi », mais chaque personne doit faire l’expérience de la vérité de ceux-ci pour elle-même à travers une pratique longue et intense.
La compréhension de ceux-ci n’est pas statique, mais change et devient plus subtile quand vous avez plus d’expérience de vous-même.

Sens externes – sens internes

Avec nos 5 sens externes, nous enregistrons des informations du monde physique externe.   « L’esprit superficiel » absorbe cette information, consciemment et activement en se concentrant sur elle et rend « l’esprit superficiel » plus fort. De cette façon, nous apprenons les exercices et les formes. Il s’agit de la formation externe ou « du niveau des 4 premières années » – comme l’appelait Maître Huang.
Idéalement, vous commencez la formation interne dès la première leçon, mais l’accent principal sera en priorité, orienté vers l’externe pendant les premières années. À mesure que vous allez acquérir plus d’expérience, la relation entre la pratique externe et la pratique interne change.
Les 5 sens internes, les 5 principaux types de récepteurs sensoriels nerveux, vont recueillir des informations du monde physique interne. Se concentrer sur cela activera « l’esprit profond ». Il s’agit de la première étape après le « niveau des 4 premières années ».

Les 5 sens internes sont :

1. Les capteurs de douleur : ne sont utilisés que pour corriger les erreurs majeures dans vos mouvements et votre posture.
2. Les capteurs articulaires : vous les activez en pratiquant la forme et les exercices très délicatement et avec précision.
3. Les capteurs de changements musculaires : sont activés au niveau basique en se concentrant sur une vague de mouvement suivie d’une vague de relâchement et d’alignement.
À un niveau plus profond et plus subtil, ils sont formés en pratiquant l’étirement élastique et le dés-étirement.
4. Les capteurs de pression : sont activés à un niveau basique par la pression externe dans les mains et les pieds et à un niveau plus profond et plus subtil, ils sont formés par concentration de la pression interne dans tout le corps.
5. Les capteurs de chaleur : ceux-ci sont pratiqués et activés en écoutant les changements dans le champ de chaleur de votre corps lorsque que l’esprit se déplace dans le corps.

Les 3 exigences pour bien débuter en Tai chi

1. Apprenez à vous déplacer très précisément et en douceur, tant dans les exercices préparatoires que dans la forme.
2. Apprenez à transformer une contraction (quand vous commencez un mouvement, vous avez une contraction) en un relâchement, tout en vous alignant. Votre corps se remplit d’énergie pour bouger ; puis vous laissez cette énergie se dissiper dans le corps, en relâchant progressivement au fur et à mesure qu’il s’aligne.
3. Calmez votre esprit (fermez l’esprit). Laissez les 80% de votre conscience quotidienne dont vous n’avez pas vraiment besoin pour bouger, s’arrêter. Vous pouvez alors commencer à ressentir les choses à partir d’une partie plus profonde de vous-même. Cette partie plus profonde permet d’expérimenter les mouvements à partir des sens internes et de découvrir l’origine d’un mouvement. La partie superficielle de l’esprit n’observe que les mouvements eux-mêmes, qui sont en fait le résultat des changements internes.

Rassembler l’énergie

Tout ce que nous faisons avec concentration des sens externes dans la vie quotidienne permet à notre énergie d’être dissipée dans la vie extérieure.
La concentration par l’intermédiaire des 5 sens internes (les changements musculaires, la douleur, les articulations, la pression et les capteurs de chaleur) dans le corps, recueille et retient l’énergie. Cela peut être utilisé pour nourrir et développer les niveaux plus profonds et plus élevés de nous-mêmes.
Pratiquer la forme tai chi avec concentration sur les sens internes rassemble l’énergie dans le corps. Cependant, quand les gens commencent à pratiquer la poussée des mains, il y a une tendance à commencer à exercer à nouveau, plus superficiellement. Cela gaspille ensuite l’énergie qui s’est accumulée pendant la forme.
Beaucoup plus tard, lorsque la concentration profonde dans la forme est devenue plus ou moins une habitude, vous arriverez à l’étape où vous pouvez également rassembler l’énergie dans la poussée des mains.

La connexion de l’esprit et du corps

Vous commencez à connecter l’esprit et le corps par la perception et vous écoutez avec les capteurs du corps profond.
Ensuite, avec une intention consciente, vous essayez de pratiquer un processus délicat lié aux changements subtils du corps. Une profonde prise de conscience, associée à une intention consciente, fait apparaître un lien avec l’intelligence du corps.
Comme nous nous déplaçons, l’intelligence du corps est plus connectée au bas du corps, tandis que la conscience superficielle est plus connectée à la tête et aux mains. En conséquence, les débutants ont tendance à déplacer leurs mains d’abord de leur tête plutôt que de déplacer leur centre.
Pratique : Assurez-vous que vos mouvements sont contrôlés par votre centre, puis mettez votre centre sous le contrôle de l’esprit. Vous commencez à vous connecter avec l’intelligence du corps si vous pouvez sentir la pression et les forces en développement entre votre pied et votre centre avant que le mouvement réel n’ait lieu.

Taiji Découverte des Arts Originels en Bretagne